Mobilité Locale Transfrontalière - Accueil

Mobilité locale transfrontalière

Circulation au Luxembourg
Trafic routier sur l'avenue J.F. Kennedy à Luxembourg (© Atlas du Luxembourg, Ed Emmons).

Présentation de l'axe Mobilité locale transfrontalière

L'équipe « Mobilité locale transfrontalière » centre ses recherches sur les interactions qui existent entre les mobilités quotidienne et résidentielle dans le contexte particulier des aires métropolitaines transfrontalières, notamment luxembourgeoise. Plus précisément, la mobilité quotidienne correspond aux déplacements récurrents visant à réaliser les activités de la vie quotidienne et supposant un aller-retour dans la journée. La mobilité résidentielle, quant à elle, est entendue comme un changement de résidence au sein d'une même aire métropolitaine, un bassin de vie qui se délimite à un rayon d'action circonscrit généralement à moins de 100-150 km environ du centre métropolitain.
Interactions du système de mobilité locale

[Interactions du système de mobilité locale]
Cliquer pour agrandir
En croisant les échelles micro (espaces de vie) et macro (formes urbaines et bassin de vie), l'objectif de cet axe du pôle de recherche GÉODE est de décrire, analyser, modéliser et simuler les comportements spatiaux et des types d'espaces afin d'identifier les configurations du système de mobilité locale qui permettent (ou non) d'assurer la durabilité des modes d'habiter et des territoires transfrontaliers. En effet, ce système complexe (cf. schéma) suppose des rétroactions et des interactions qui lient ces deux types de mobilité, en considérant entre autres que les comportements humains de mobilités (échelle micro) contribuent largement à l'évolution des formes urbaines (échelle macro), notamment la périurbanisation (transfrontalière), et vice-versa.

Mots-clefs

Mobilité locale, Aire fonctionnelle urbaine transfrontalière, Accessibilité, Modélisation, Géovisulatisation, Analyse spatiale, Comportements, Formes urbaines.